[64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

ImageDe la promenade du dimanche au rallye raid, en passant par ton tour du monde à  toi que tu as fait, c'est ici: Organise, rameute, raconte!

Modérateur: Les modos

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 22 Juil 2016, 00:35

Oh Messire Nono, que ceci me chaud le coeur, mille remerciements thx
:gloup
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5763
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar banliou le 22 Juil 2016, 08:48

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
La moto est théorique mais le plaisir est réel
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
banliou
bientôt béatifié
bientôt béatifié
 
Messages: 2286
Enregistré le: 11 Avr 2012, 23:07
Localisation: Desingy (74) - @T RD07 94 - T@ PD06 94

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar relaxVtwin le 22 Juil 2016, 09:21

Merci Wikipédia !
:lol: :lol:
\o/
Prendre de l'angle ? Je passe de 52 à 90° !!! Ca suffit ?
Avatar de l’utilisateur
relaxVtwin
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3826
Enregistré le: 13 Nov 2009, 13:48
Localisation: 35 Breizh - was t@ '87 - 2010 "Gwennidell" - "Kaouenn" 650 v-strom (pas taper !)

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 22 Juil 2016, 16:03

Allez ! On envoie le bouzin :

.../...

Arrivés au refuge Kaskoleta, les Chevaliers découvrirent deux destriers équipés pour la guerre qui se reposaient d'une longue chevauchée dans des espaces sauvages et incertains.

Image


Image


Deux hommes de stature intimidante vinrent accueillir le groupe des quatre, le Chevalier Jean et le Chevalier Philgood. Leur réputation les avait précédé et l'on pouvait voir un troupeau de servantes s'affairer autour d'eux le regard baissé. Le Chevalier Ricoune en fut fort impressionné, et se dit que ce renfort ne pouvait être que profitable à leur quête. Il avait eu vent de leur vaillance au combat, n'en était pour preuve que l'épisode de la mise à sac d'Eyzines, où ils étaient entrés de plain-pied dans la légende. Ils avaient en effet réduit à néant un groupe de plus d'une soixantaine de Chevaliers renégats, au fil de l'épée, et ce à eux seuls. Ces soixante-six victimes allaient donner à l'auberge dans laquelle ils furent occis le nom de «Aux Rudes Soixante-six », et qui deviendrait bien plus tard « Route Soixante-six ». Pour se détendre après cette salutaire action d'éclat, ils avaient gentiment massacré la moitié de la population, qui correspondait, à quelques gueux près, à la fraction qui soutenait les traîtres. Rassuré quant au futur de la présente aventure, le Chevalier Ricoune s'empressa d'aller saluer respectueusement leurs hôtes.

Ici, les Chevaliers Philgood et Banliou, et en arrière-plan le Chevalier Jean.

Image


Le Chevalier Jean, prêt à en découdre.

Image


Après moult embrassades et congratulations diverses, les six Chevaliers procédèrent au rituel de l'App Heirr Rhô, dans la chaude lumière d'un soleil déclinant.
« Nous sommes brocouille, mes chers Seigneurs, mais pas que. », rugit le Chevalier Looping, en procédant au débriefing de la journée.
« En effet, nous avons localisé les arsenaux maléfiques de la Sorcière aux Dents Vertes, et pour cela, nous devons remercier le Chevalier Nono qui a payé de son corps, et aussi pas mal de sa santé mentale.
- Gloire !
- Gloire !
- Gloire au Chevalier Nono ! », hurlèrent en choeur les guerriers, ce qui fit taire instantanément les autre tablées de pèlerins.
Le Baxo-Médocain repris : « Or donc, voici le programme de demain. Nous partirons aux aurores, équipés légers, comme aujourd'hui, et nous nous rendrons aux Pierres qui chantent, je sais où les trouver. Une fois obtenu l'emplacement du repaire de la Sorcière, nous la vaincrons, puis nous irons détruire ses arsenaux, car ceux-ci ne seront plus protégés par son immonde magie. Des questions ?
- Euh, Messire...
- Oui, Messire Ricoune ?
- Ne risquons-nous pas d'être en retard pour le rituel, avec tout ça à faire ?
- Ha ! Que voilà de bien légitimes soucis, je n'en attendais pas moins de toi, mon bon ! Mais non, pas de retard, tout ira très vite, car nous avons avec nous une formidable arme secrète, j'ai nommé : le Chevalier Banliou !
- Queuah ? », s'exclamèrent d'une seule voix les autres Chevaliers.
« Eh oui ! Peu de personnes encore vivantes le savent, mais notre ami ici-présent appartient à une guilde secrète dont il en est le Grand Ordonnateur, la « Confraternité des Guiques », qui maîtrise une puissante magie, basée sur un étrange langage, l'hexadécimal. Ne me demandez pas ce que c'est, je n'en ai aucune fucquinne idée, contentez-vous de savoir que ce langage permet de vaincre les plus noires des magies. Pour le résultat, vous verrez bien demain, mais en ce qui me concerne, j'ai toute confiance en Banliou. Bon, allons faire ripaille et bombance, axtopitoa ! ».
Tout en dévorant le délicieux axoa et en vidant hanap sur hanap de l'excellent rouquemoutte d'Iroulégui, le Chevalier Ricoune se questionnait sans répit : « Guique ! Confraternité de Guiques ! Mais qu'est-ce donc ? Et comment ce fait-ce que je n'en ai jamais eu vent ? ». Un peu confus, il reprit quatre fois de l'axoa pour conjurer ses doutes.
Le festin se déroula jusqu'à tard dans la nuit, et petit à petit, l'assistance se réduisit jusqu'à ne garder que deux convives sous la voûte étoilée zébrée de fugaces météores, le Chevalier Ricoune et un pèlerin du Cheutimiland qui faisait lui aussi pénitence sur le Géhère Dix. Finalement, le carburant venant à manquer, le Chevalier regagna son castel, fourbu mais heureux de participer à cette épique épopée.

Les Chevaliers Jean et Guyohm, devant le typique axoa.

Image


Le Chevalier Looping, se ressourçant avant de rejoindre ses frères d'armes au festin.

Image


Les Chevaliers Guyohm et Philgood.

Image



Le Chevalier Banliou, Grand Ordonnateur de la Confraternité des Guiques, avec en arrière-plan des courageux pèlerins venant du lointain NooOOOooord.

Image



Fin du Chapitre Deuxième.
Modifié en dernier par ricoune47 le 23 Juil 2016, 13:34, modifié 1 fois.
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5763
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar Charly le 22 Juil 2016, 18:14

:bravo :bravo :bravo
EXCELLENT !!!!
Vivement la suite...

:ouioui
Avatar de l’utilisateur
Charly
un twin sinon rien!
un twin sinon rien!
 
Messages: 1699
Enregistré le: 07 Nov 2005, 00:04
Localisation: Yvelines/GVQP - T@05 et Yam' 600 XTZ Ténéré

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar banliou le 22 Juil 2016, 22:17

ricoune47 a écrit:« Eh oui ! Peu de personnes encore vivantes le savent, mais notre ami ici-présent appartient à une guilde secrète dont il en est le Grand Ordonnateur, la « Confraternité des Guiques », qui maîtrise une puissante magie, basée sur un étrange langage, l'hexadécimal.

Eh oui !!! notre guilde prendra bientôt le contrôle de ce monde !!!!!!! (mais pas demain y'a GN)
Image
La moto est théorique mais le plaisir est réel
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
banliou
bientôt béatifié
bientôt béatifié
 
Messages: 2286
Enregistré le: 11 Avr 2012, 23:07
Localisation: Desingy (74) - @T RD07 94 - T@ PD06 94

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 23 Juil 2016, 01:52

:ahhhhh Pikachu Monocerops ! Mon pire ennemi :evil:
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5763
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 23 Juil 2016, 01:57

Bon, je vais bientôt balancer le Chapitre Troisième, et laissez-moi vous dire qu'il va y avoir du sang, de la sueur et des larmes :hehe

"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5763
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 23 Juil 2016, 03:00

Mais ça commence là :

Chapitre troisième : Qu'elle était verte ma vallée (et ses chicots aussi, cabron)

« Laissez-vous aller, gentil Chevalier, nous sommes ici pour vous donner du bonheur...
- Oui, ouiii, nous vous ferons oublier vos tourments, vos souffrances passées...
- Que vous êtes beau, que vous êtes fort, que vous êtes brave !...
- Enlevez-moi ces braies, qui masquent votre splendide virilité, ô gent Chevalier ! ».
Le Chevalier Ricoune n'en croyait ni ses globes oculaires ni ses esgourdes, tant il nageait dans la félicité. Trois splendides naïades, vêtues d'un voile de tulle léger qui mettaient leurs formes sculpturales à leur avantage à contre-jour, dansaient et le frôlaient à tour de rôle. Une brune, une blonde et une rousse, superbes, qui semblaient soumises à tous ses désirs, au beau milieu de la salle d'apparât du Castel d'Hystrenn Labhytt. A la lumière qui filtrait des vitraux du château refait à neuf, il voyait scintiller des coffres ouverts dégorgeant de pièces d'or et de pierres précieuses.
« Encore un peu d'Armagnac hors d'âge ?
- Vous n'avez pas encore tasté ce Pomerol de six-cent quatre-vingt treize...
- Et ce jaune ! Regardez-moi ce jaune, mon doux Seigneur, venu tout droit du Comté de Provence, vous savez, on y trouve les lavandes qui vivifient la Beuchigue, vous vous souvenez ?...
- Oui, mes belles, oui, mais... je vous trouve un peu trop vêtues... ne pourriez-vous pas... » BAM BAM BAM BAM BAM !!!! De violents coups sur la porte en chêne venaient de résonner.
« Oh Ricoune ! C'est l'heure ! On a une mission à accomplir, je te rappelle ! », tonna la voix du Seigneur Looping. Le Chevalier Ricoune bondit hors de sa couche, se cogna à la toiture qui était fort basse, et s'éjecta de son castel amovible.
« Ce que vous faites, c'est.. c'est criminel... », dit-il, les yeux au bord des larmes.
Le Chevalier Looping n'en eut cure et lui désigna sa monture : « Tu as dix minutes pour être prêt à partir... ». Il monta au refuge pour procéder à des ablutions expresses et se jeter un café viteuf', et ainsi fut sur le pied de guerre dans les délais exigés, ce qui n'était pas loin d'être une première, quand on le connaissait un peu.
La troupe des Chevaliers s'était assemblée dans la brume matinale, prête à affronter son destin.
Modifié en dernier par ricoune47 le 26 Juil 2016, 16:51, modifié 1 fois.
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5763
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar Flan le 23 Juil 2016, 13:25

Nous constatons en notre castel du Haut de Françoise - et cela ravive au plus haut point notre bon plaisir et même, nous devons l'avouer, cher chevalier, cela titille nostre royale Beuchigue - or donc nous constatons que moult chevaliers portent haut et fort les couleurs de nostre forum. :love
Hardis mes nobles guerriers et sages paladins, je n'ai qu'esgourde pour vos hauts faits de par ces lointaines et ensoleillantes contrées qu'il me tarde de venir parcourir.

Procédez Maistre Ricoune, procédez, ... vos récits sont miel à nos Oreilles et piment d'Espelette à notre sang. :ouioui
Excuse me, but I just have to explode!
Avatar de l’utilisateur
Flan
* L'aubergiste *
* L'aubergiste *
 
Messages: 37045
Enregistré le: 24 Sep 2005, 16:08
Localisation: Valenciennes. Mes motos: Suzuki DR 350, Transalp 88 et Africa Twin 90.

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 23 Juil 2016, 13:40

Oh que merci, vostre Excellence ! :respect
J'y cours, j'y vole :buch :prof
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5763
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 23 Juil 2016, 18:49

Après une paire de lieues passée à progresser dans le nébuleux nuage gris, les six Chevaliers retrouvèrent un soleil flambant neuf dans le petit matin sommital. Ah qu'elles scintillaient de vigueur, leurs fringantes montures !

Image

Image

Environ un quart d'heure plus tard, ils découvrirent le premier Caillou marqué de la journée.

Image


Ce qui mit en joie les Chevaliers et rassurait le Baxo-Médocain.

Image


Puis, à quelques stades de là, ils tombèrent sur un autre Caillou marqué. Ils touchaient au but !

Image


Enfin, les dieux leurs souriaient. Au sommet d'un col, à la croisée des chemins, les Cailloux marqués les avaient amenés aux Pierres qui chantent.

Image


Le Chevalier Looping demanda à ses compagnons d'armes de s'éloigner, tandis qu'il se concentrait en vue d'invoquer les Basajaunak, assis sur une des Pierres soigneusement sélectionnée selon l'ancien rite des temps oubliés.

Image

Au bout d'un délai indéterminé, comme si le temps lui-même s'était arrêté, le Chevalier Looping revint à ses amis, un grand sourire illuminant son visage soucieux :
« C'est bon, nous pouvons y aller, je sais où se trouve l'ennemi !
- C'est curieux, Messire, les vautours... ils nous suivaient depuis hier, j'en aurais juré... ils ont disparu... », dit doucement Ricoune.
« Tu n'as pas vu l'aigle, il y a quelques instants ? Il a foncé dans la ronde et les a mis en fuite ! A partir de maintenant, elle ne peut plus nous voir, les Seigneurs Sauvages et leurs amis nous protègent. Allez ! En route vers la grande aventure de nostre queste !». Et la troupe de s'exécuter, suivant son valeureux Capitaine.
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5763
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar LOOPING le 24 Juil 2016, 17:05

\o/
:bravo :bravo :bravo :bravo
:respect :respect :respect :respect :respect :respect :respect :respect :respect :respect :respect :respect :respect :respect :respect :respect

hystrenn labhit :premier :youpi :youpi :youpi :youpi :gloup
l'intelligence a été inventée il y a très longtemps par un type vachement malin.
la connerie ,c'est autre chose , c'est une création collective
(Ph.GELUK)
Avatar de l’utilisateur
LOOPING
suce des ours!
suce des ours!
 
Messages: 2962
Enregistré le: 18 Oct 2007, 15:07
Localisation: eysines (33) transalp 94

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar Charly le 24 Juil 2016, 23:40

Bonsoir fiers et joyeux gentilhommes,

Me delectant du céhère ecrit céans, je souhaiterai pouvoir aller me recueillir sur les lieux merveilleux des Pierres qui chantent. Auriez vous l'obligeance de m'en donner la localisation afin que je puisse la donner à mon escuyer qui m'y guidera prestement.

Soyez en moultes fois remerciés Messires !

Charly
Avatar de l’utilisateur
Charly
un twin sinon rien!
un twin sinon rien!
 
Messages: 1699
Enregistré le: 07 Nov 2005, 00:04
Localisation: Yvelines/GVQP - T@05 et Yam' 600 XTZ Ténéré

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar Misty le 25 Juil 2016, 11:11

ricoune47 a écrit:
Très chère Dame Misty, les GRANDS nains ci-présents sur l'enluminure ne reviennent pas du boulot, mais y vont, et ils sont pas contents :evil: :chier :buch

Je vous invite donc à lire la suite quand elle sera en ligne, vous y trouverez toutes les explications :bisoo


rhôôôô un baise main maison, que cela me changeasse des bavouilles morutales :mrgreen:

j eusse lu j eusse lu Ricounet et j te felicitasse :premier

pace e salute :gloup
j aime le son des monos le soir au fond des bois.............. olé!

mieux veau vivre comme un loup que ramper comme un mouton bêlant

si la morosité et l ennui pourrissent vos vies, adhérez à morue&lamproiepourrisseursassociés.com............ réservé aux z intimes non mités cela va de soi
Avatar de l’utilisateur
Misty
Maître des clés
Maître des clés
 
Messages: 423
Enregistré le: 26 Juil 2010, 19:35
Localisation: DRZ400S 2007- Yamaha 660 XTR 2008

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar LOOPING le 25 Juil 2016, 11:49

Charly a écrit:Bonsoir fiers et joyeux gentilhommes,

Me delectant du céhère ecrit céans, je souhaiterai pouvoir aller me recueillir sur les lieux merveilleux des Pierres qui chantent. Auriez vous l'obligeance de m'en donner la localisation afin que je puisse la donner à mon escuyer qui m'y guidera prestement.

Soyez en moultes fois remerciés Messires !

Charly



bonjour Charly

les pierres qui chantent , c'est le cromlech du col d'orgambide, sur la commune d' estérençuby ( st jean pied de port) ,sur la frontière , juste après , sur la droite la piste cimentée qui mène à orbaïtzeta
et en face la route goudronnées qui mène à la grotte harpéa.

si tu veux les géo coordonnées , demande ,
bonne balade
l'intelligence a été inventée il y a très longtemps par un type vachement malin.
la connerie ,c'est autre chose , c'est une création collective
(Ph.GELUK)
Avatar de l’utilisateur
LOOPING
suce des ours!
suce des ours!
 
Messages: 2962
Enregistré le: 18 Oct 2007, 15:07
Localisation: eysines (33) transalp 94

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar Charly le 25 Juil 2016, 12:18

Merci Looping !

Trouvé : sur Gogolmap, sur GeoPortail.

Je prépare cela...

A+
Avatar de l’utilisateur
Charly
un twin sinon rien!
un twin sinon rien!
 
Messages: 1699
Enregistré le: 07 Nov 2005, 00:04
Localisation: Yvelines/GVQP - T@05 et Yam' 600 XTZ Ténéré

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 25 Juil 2016, 15:56

Suite du Ch III :

Il ne quitta pas des yeux l'aigle des Basajaunak, son guide, pendant plus de trois lieues, lorsque celui-ci se mit à voler en cercles concentriques au dessus d'une esplanade qui dominait une étroite et escarpée vallée. Le convoi s'arrêta sur la partie applanie du surplomb et les Chevaliers mirent pied à terre. Ils étaient arrivés à destination, ce qui fit naître quelques curieux frissons dans le dos du Chevalier Ricoune. Tout au bout de la combe, au fond de la vallée, comme égarée, presqu'ignorée, trônait une étrange structure qui captivait les Chevaliers. La montagne avait été pliée, très probablement par un géant, et en son dessous formait une grotte inquiétante. « C'est Teilatumendi, la Montagne-Toiture. Approprié, non ? », dit le Chevalier Looping. « Et c'est là que vous allez...
- Que vous allez ? Tu... tu ne viens pas avec nous ? » questionna Ricoune, assez peu rassuré, au vu des légers spasmes qui l'agitaient de toute part.
« Eh non, mon, bon, je dois rester ici, pour être en contact permanent avec les Basajaunak et assurer votre couverture aérienne, grâce à notre ami l'aigle ci-dessus... ». Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, le Chevalier Ricoune se mit en marche avec ses quatre frères d'armes sur le périlleux sentier.

L'esplanade où les Chevaliers firent halte.

Image



Teilatumendi.

Image

Le sentier périlleux.

Image

Image

Image


Le Chevalier Philgood en ordre de bataille.

Image

Progressant lentement le long du vertigineux ravin, la patrouille fut tétanisée d'effroi par une sinistre vision. Des cadavres momifiés de palefrois, tout rétrécis et desséchés, qui auparavant étaient de splendides destriers de combats comparables à ceux des Chevaliers, jonchaient le flanc de la montagne. Qu'en était-il de leurs maîtres ? Quel sort terrible leur avait-il été réservé ? Les réponses se situeraient sûrement un peu plus bas, dans la maléfique anfractuosité.

Image



Enfin les cinq compagnons arrivèrent au fond de la combe, et explorèrent les lieux avant de se rendre vers le but de leur quête.

Image


Image


Image




Aux alentours d'un ruisseau savamment endigué par des pierres, les Chevaliers empruntèrent le sentier menant à la sombre cavité. Aux abords de la grotte, la petite troupe fut surprise, pour ne pas dire déçue, de ce qu'elle découvrit. Au fond de l'inquiétante salle se situait un petit muret et une clôture en bois d'arbre qui abritait quelques moutons, et devant ycelle une servante en guenilles donnait du grain à quelques poules.
« Holà ! Ribaude ! Va-t-en nous quérir prestement ta Maîtresse, que nous puissions nous entretenir convenablement avec elle !
- La Madame elle est pas là.
- Allons, ne fais donc pas tant d'histoire et mande nous-la céans, tudieu !
- Non non, la Madame elle est chortiche... », fit la manante avec un drôle de regard en coin, vers les Chevaliers disposés en éventail.
Le Chevalier Banliou lança d'un ton nerveux : « C'est ce qu'on va voir ! Vous autres, couvrez les abords ! » et il se dirigea d'un pas décidé vers la gueuse et l'enclos. A ce moment là, la silhouette chenue de la servante parut grandir et changer de couleur, devenant bistre tirant sur le verdâtre. « Et qui la demande ? », tonna une voix provenant de la paysanne métamorphosée. « Les Chevaliers du Grimoire, Protecteurs de la Sainte-Beuchigue ! Palsambleu ! Sors de ta cache et viens affronter ton châtiment, que justice soit faite, faquine ! », répondit le Chevalier Banliou, un peu hors de patience.
« Misérables pourceaux ! Vous croyez avoir le pouvoir de punir la Sorcière aux Dents Vertes ? », lança le sinistre personnage qui avait pris toute sa dimension et de terrifiants atours. Elle émit alors une caricature de sourire laissant voir un vestige de dentition vert-de-gris, irradiant une curieuse lumière. Les Chevaliers furent inondés de terreur mais ne bougèrent pas d'un pouce, sous les mortels rayons. A l'extérieur, les cailloux qui constituaient les murets bordant le ruisseau s'animèrent, s'assemblant en de bizarres petits personnages armés d'une dague, et assaillirent les quatre Chevaliers en faction. Face à cette improbable armée, ils n'eurent d'autre choix que de dégainer leur épée et de porter taille et estoc à ces créatures, qui une fois touchées, se transformaient en nuages de sable. Tandis que leur nombre croissait incessamment, la Sorcière jeta une pluie gluante de ce qui semblait être des crapauds venimeux sur le Chevalier Banliou. « Pika, pika ! Pi...euh, non, ça, ça va pas le faire... », balbutia le malheureux, qui se concentrait pour trouver un contre-sort. A l'entrée de la cavité, la situation devenait difficile pour les quatre compagnons, qui commençaient a ressentir les piques des dagues malfaisantes en leurs mollets et leurs cuisses. Plus ils en tuaient, plus il en venait, de ces lutins de pierre enragés. Soudain, une forte lueur verte illumina la grotte : le haubert du Chevalier Banliou venait de s'enflammer d'un surréel feu. « Le Ranger Vert a retrouvé tous ses pouvoirs ! A moi, Dragonzord ! Dague du Dragon !!Foooooorce verte !!!! », éructa le Chevalier qui se protégeait comme il pouvait des néfastes batraciens. « C'est tout ce que tu as, scolopendre désargenté ?! Je suis déçue, j'en attendais plus que cela ! », répliqua la Sorcière, qui dissimulait mal sa fureur. « Messire, faites vite ! Nous ne pourrons tenir bien longtemps ! », jeta le Chevalier Jean, qui faisait sauvagement tournoyer son épée dans les lutins de pierre, pulvérisant alentour une nuée de silice. Les quatre combattants se retrouvaient maintenant dans un océan de cailloux colériques, baignant jusqu'à la taille.
« Haha !! Chuis un RoXXor, moi ! », cria le Chevalier Banliou. « Je suis un Chamy full XP full mana avec des skills lvl +12 k dans WoW, tu peux pas test, biatch !! ». La Sorcière aux Dents Vertes projeta alors une terrifiante boule de serpents entremêlés, qui vinrent rebondir sur le bouclier vert incandescent qui protégeait le Grand Ordonnateur de la Confraternité des Guiques. Derrière lui, la bataille désespérée faisait rage, et les guerriers menaçaient d'être submergés, malgré leur ardeur au combat. « Et maintenant, moche petit caneton, que vas-tu dire de CECI ?!!! », gueula la furie, en lançant de menaçants rais de ses yeux jaunâtres. Excédé, le Chevalier Banliou mit à exécution sa dernière option, avec l'énergie du désespoir. Il hurla : «  6D 6F 6E 20 76 65 72 74 20 65 73 74 20 70 6C 75 73 20 70 75 69 73 73 61 6E 74 20 71 75 65 20 6C 65 20 74 69 65 6E 2C 20 73 6F 72 63 69 65 72 65 20 21 », puis, dans un effort surhumain : « 6D 65 75 72 73 2C 20 6D 61 69 6E 74 65 6E 61 6E 74 20 21 » et enfin : « 55 55 44 44 4C 52 4C 52 42 41 », tout en effectuant une danse bizarre : il lança son bras droit vers le haut, deux fois, puis vers le bas, deux fois, puis à gauche, puis à droite, puis à gauche, puis à droite, et conclut sereinement en disant : «B ! A ! ».
A ce moment précis, l'inattendu se produisit : la Sorcière explosa en volutes vert sombre et s'évapora vers le plafond de la grotte. De même, les bataillons de lutins de pierre s'évanouirent dans le vent.
« Woot ! Ding ! », chantonna gaiment le Chevalier Banliou, au grand étonnement de ses frères d'armes, qui arpentaient la grande salle, épuisés. Les poules indifférentes à la débauche de violence qui venait de se produire avaient rejoint les moutons qui, eux, tremblaient encore au fond de l'enclos.
« Pffff... y a que dalle à louter, c'te louse... », dit le Grand Ordonnateur, après avoir jeté un regard circulaire dans toute la grotte. « C'est bon, gégé les gars, tout est fini, rejoignons le Chevalier Looping et relatons-lui nos hauts-faits, qui nous vaudront grande fame, espérons-le ! », conclut-il.
Ils reprirent, fourbus, le sentier en sens inverse et retrouvèrent le Chevalier Looping qui les attendait avec un lumineux sourire, et un regard pour une fois du même bois.
« Alors, mes hardis compagnons ?
- Je l'ai fraggée en headshot no-scope, et c'était dans la boîte, rien de terrible, Messire... ». les autres Chevaliers acquiescèrent, en proférant des : « Mfff... oui... certes, m'enfin, rien de terrible, cause pour toi... ouaip, nous, on a les pattes qui piquent, je vous ferais remarquer... vivivi... rien de terrible... ». Ils rejoignirent leurs montures et se rafraîchirent avant de reprendre les pistes pour achever leur mission.
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5763
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 25 Juil 2016, 19:02

Les Chevaliers déambulant à l'entrée de la grotte maudite. A noter le haubert vert lumineux qui fit saigner les yeux de la Sorcière aux Dents Vertes, élégament arboré par le Chevalier Banliou.

Image


L'antre de la maléfique créature, après sa cuisante défaite.

Image
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5763
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar banliou le 25 Juil 2016, 21:25

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
La moto est théorique mais le plaisir est réel
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
banliou
bientôt béatifié
bientôt béatifié
 
Messages: 2286
Enregistré le: 11 Avr 2012, 23:07
Localisation: Desingy (74) - @T RD07 94 - T@ PD06 94

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 25 Juil 2016, 21:50

Suite et fin du Chapitre Troisième :roll:

Une fois bien éloignée de ces lieux de sinistre mémoire, la petite troupe fit halte dans une riante vallée ombragée, en vue de se restaurer et de reprendre des forces pour mener à bien sa dernière tâche, la destruction des arsenaux maudits. Peu de temps après, les guerriers se retrouvèrent en haut de la montagne, à la croisée des chemins, en direction de Roncevaux et d'Orbaizeta, lieu de leur prochaine bataille.

Image


Ici, le Chevalier Philgood s'illustra en partant en éclaireur sur un chemin quasiment impraticable.

Image


Le petit groupe se rendit donc aux abords du village fatidique et régla les derniers détails du plan de bataille à l'ombre d'un chêne séculaire, à l'aide des croquis établis la veille.

Image

« Guyohm, Ricoune et Philgood, vous prenez l'entrée sud, et Jean, Banliou et moi, l'entrée nord. Le but est de se rejoindre au centre du bâtiment, en libérant les esclaves au passage. Comme on ne sait pas à quelle résistance s'attendre, on va donner aux esclaves qui voudront bien nous prêter assistance toutes les armes qu'on pourra trouver sur site, et à Dieu vat ! Des questions ?
- N'aurons-nous point à craindre quelque sortilège, Messire Looping ? », s'enquit le Chevalier Guyohm. 
« - Que nenni, mon bon, la Sorcière étant hors-jeu, ses maléfices n'ont plus cours. Mais si c'était malencontreusement encore le cas, nous avons le Chevalier Banliou, je vous rappelle ! ». le Chevalier Banliou fit un rassurant clin d'oeil.
« - Bien, alors qu'attendons-nous ? », lança le Chevalier Jean, qui se sentait de nouveau d'humeur belliqueuse.
Les guerriers se scindèrent en deux triplets qui se dirigèrent vers les postes de garde opposés, à pas feutrés. Ils neutralisèrent les gardes en les égorgeant amicalement de leurs dagues en le plus grand silence, et entrèrent dans les arsenaux maléfiques sombrement éclairés. Soudain, un des soldats de la Légion Verte émergea d'une porte qui donnait sur les casernements et donna l'alerte. « Pinaaaaaaage !!! », hurla le Chevalier Philgood en empoignant son épée. « Pinaaaaaaaaaaage !!!! », entendit-il en écho venant de l'autre bout de l'obscur couloir, l'émetteur n'étant autre que son frère d'armes, le Chevalier Jean. « Vite, libérez les esclaves ». Guyohm et Ricoune s'exécutèrent, en fracassant les cadenas qui maintenaient les cages fermées avec leurs épées. Les ouvriers-esclaves se ruèrent vers des coffres où se trouvait leur production, des sabres, dagues, haches et lances diverses, avec la ferme intention de voir si elle fonctionnait bien contre leurs tortionnaires. De l'autre côté, le deuxième triplet fit de même. La mếlée fut effroyable, les Chevaliers et les esclaves taillant, tranchant, pointant, mutilant, décapitant, estoquant à qui mieux mieux, tant et si bien qu'il devint difficile de progresser dans les flots de sang provenant de la Légion Verte de la Sorcière. Celle-ci, comme l'avait prévu le Seigneur Looping, ne bénéficiant plus de protection magique, battit en retraite vers les portes latérales qui donnaient sur la rivière, sauta dans les flots et ce qui n'était plus de cruels guerriers mais une horde dépenaillée et glapissante telle la haze chassée par le goupil, se débanda, en proie à une panique sans nom. Les survivants eurent du mal à rejoindre l'abri de la forêt, sur la berge opposée, sous les quolibets, les insultes et les jets de pots de chambre des esclaves libérés.
Les prisonniers portèrent les six Chevaliers en triomphe jusqu'à la grand-place du village, où soudain, la foule des habitants s'était amassée. La Confrérie du Grimoire, après avoir repris ses esprits, redescendit dans les arsenaux désertés, non sans avoir expliqué à ses nouveaux amis qu'elle n'en avait pas encore terminé.
« Ici, il y a du soufre en quantité, à en juger par l'odeur, mes Seigneurs ! », dit le Chevalier Ricoune en souriant. « Nous allons offrir à ces gens un spectacle dont ils se souviendront longtemps ! Prenez-tous ces raclettes et grattez-moi ces murs, je vais chercher un ou deux tombereaux de charbon de bois...». Les Chevaliers, perplexes, s'exécutèrent néanmoins, tout en se regardant. Ricoune revint de la forge, le visage noirci, en poussant un énorme chariot de charbon de bois et enjoignit ses amis à faire un grand tas. « Maintenant, on prend des pelles et on mélange le tout, le soufre, le salpêtre et le charbon... »
« Okay.... mmhh, et ça va donner quoi, cette tambouille ?
- Patience et touille ! Pendant ce temps, je prépare des mèches... ».
Ils remplirent rapidement à ras bord une quinzaine de fûts de quatre scandaux, et le Chevalier Ricoune y adjoignit les mèches qu'il avait confectionnées avec des roseaux séchés, qui poussaient en abondance à l'entour de la fabrique. « Vous pouvez rejoindre les villageois sur la place, j'en ai pour quelques minutes... ». Les cinq guerriers partirent et il installa précisément les fûts dans le sinistre bâtiment. A l'aide d'une torche, il alluma les mèches et sortit sous le soleil. Les Chevaliers l'attendaient au mitan de la foule, l'air interrogé.
« Et maintenant, Messire ?
- On attend...
- Oui, mais...
- Bientôt, vous allez voir ! », dit le Chevalier Ricoune avec un petit sourire.
Sans prévenir, la toiture des arsenaux se souleva, dans un fracas de tonnerre épouvantable. La prodigieuse explosion propulsa les fragments du toit dans son ensemble vers la frondaison au dessus. La foule eut un grand mouvement de recul, effrayée par cet insolite spectacle. Des boules de feu s'élevèrent et retombèrent dans le bâtiment, qui se mit à crépiter comme un bois résineux. Une partie des murs s'effondra dans une noire fumée et le silence se fit. Pendant quelques secondes qui parurent une éternité, on n'entendit nul bruit. Même les oiseaux s'étaient tus. Lentement, le Chevalier se détourna de cette vision de catastrophe, un grand sourire barrait son visage. Là, la foule éclata en une clameur que l'on put entendre jusqu'à Roncevaux. Malgré les invitations pressantes des villageois reconnaissants, les six Chevaliers durent refuser toutes les propositions, bière, vin, repas, femmes faciles, pièces d'or et autres gentillesses, au grand dam du noirâtre Chevalier Ricoune. Ils devaient partir, la route était longue et l'heure avancée. Ils retrouvèrent leurs montures, saluèrent une dernière fois les accueillants villageois et mirent le cap sur Esterençuby.

Ce qui reste des funestes arsenaux de la Sorcière aux Dents Vertes, après la « cuisine » du Chevalier Ricoune.

Image

Image



Les montures des Chevaliers, en parade sur la grand-place d'Orbaizeta.

Image
Modifié en dernier par ricoune47 le 03 Aoû 2016, 15:28, modifié 1 fois.
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5763
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar relaxVtwin le 26 Juil 2016, 07:43

Savoureux, n'est-il pas ?
:bravo

PS : Il va falloir une réédition des médaillons magiques* "Confrérie du Grimoire" pour les nouveaux membres, qu'ils puissent arborer ces couleurs sur leur monture.

* on peut les faire tenir en place,sur presque toutes les surfaces à peu près planes et propres.
Prendre de l'angle ? Je passe de 52 à 90° !!! Ca suffit ?
Avatar de l’utilisateur
relaxVtwin
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3826
Enregistré le: 13 Nov 2009, 13:48
Localisation: 35 Breizh - was t@ '87 - 2010 "Gwennidell" - "Kaouenn" 650 v-strom (pas taper !)

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar banliou le 26 Juil 2016, 09:23

relaxVtwin a écrit:Savoureux, n'est-il pas ?
:bravo

PS : Il va falloir une réédition des médaillons magiques* "Confrérie du Grimoire" pour les nouveaux membres, qu'ils puissent arborer ces couleurs sur leur monture.

* on peut les faire tenir en place,sur presque toutes les surfaces à peu près planes et propres.


Ça c'est une idée !!!
Et si tu as le temps de les faire avant je peux les descendre de la bretonnie si tu souhaites toujours que nous nous revoyons pout boire un verre mi aout !
La moto est théorique mais le plaisir est réel
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
banliou
bientôt béatifié
bientôt béatifié
 
Messages: 2286
Enregistré le: 11 Avr 2012, 23:07
Localisation: Desingy (74) - @T RD07 94 - T@ PD06 94

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar TomazGruyere le 26 Juil 2016, 10:57

Dans les Alpes, on a pas à se plaindre.... mais put*^)! vous non plus!!!! :shock:

:love :love :love :love :love

thx

:gloup
Vive la peau d'zob !
Image

!!! Cours d'anglais par Skype (Enfants/Adultes - Débutants/Confirmés) >> www.lemanglish.com !!!
Avatar de l’utilisateur
TomazGruyere
voit bientôt rouge!
voit bientôt rouge!
 
Messages: 1881
Enregistré le: 15 Jan 2013, 16:37
Localisation: Saint gingolph (74) >> KTM 990 adventure // PD06 '90 transkalp

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar TomazGruyere le 26 Juil 2016, 11:01

ricoune47 a écrit:Ici, la villageoise dans les affres de l'inquiétude.


Image

Arrivée à Montréal.....


N'empêche, la saucisse de Toulouse à 3,95€..bah c'est vraiment pas cher...surtout à Condom !!! :-[ :hehe

Oups, c'est quoi le sujet deja ?? :mrgreen:
Vive la peau d'zob !
Image

!!! Cours d'anglais par Skype (Enfants/Adultes - Débutants/Confirmés) >> www.lemanglish.com !!!
Avatar de l’utilisateur
TomazGruyere
voit bientôt rouge!
voit bientôt rouge!
 
Messages: 1881
Enregistré le: 15 Jan 2013, 16:37
Localisation: Saint gingolph (74) >> KTM 990 adventure // PD06 '90 transkalp

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar Flan le 26 Juil 2016, 12:41

relaxVtwin a écrit:Savoureux, n'est-il pas ?
:bravo

PS : Il va falloir une réédition des médaillons magiques* "Confrérie du Grimoire" pour les nouveaux membres, qu'ils puissent arborer ces couleurs sur leur monture.

* on peut les faire tenir en place,sur presque toutes les surfaces à peu près planes et propres.


Euh là j'crois qu'il devrait y avoir un Grimoire II carrément vu le level de ce topic, et le retour du scribe, faut en profiter... :prof
Excuse me, but I just have to explode!
Avatar de l’utilisateur
Flan
* L'aubergiste *
* L'aubergiste *
 
Messages: 37045
Enregistré le: 24 Sep 2005, 16:08
Localisation: Valenciennes. Mes motos: Suzuki DR 350, Transalp 88 et Africa Twin 90.

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 26 Juil 2016, 12:48

@Tomaz :
J'attendais qu'il y en ait un qui fasse la remarque. Eh beh ça y est, ça a mis le temps, mais le gourmand (le premier ?) l'a faite :mrgreen:
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5763
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 26 Juil 2016, 12:52

Bon, j'y retourne :prof

L'épilogue (toutes les bonnes choses ont une fin, je ne ferai pas d'exception :mrgreen: )
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5763
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar Rolibulle le 26 Juil 2016, 14:12

Flan a écrit:
relaxVtwin a écrit:Savoureux, n'est-il pas ? :bravo
PS : Il va falloir une réédition des médaillons magiques* "Confrérie du Grimoire" pour les nouveaux membres, qu'ils puissent arborer ces couleurs sur leur monture.
* on peut les faire tenir en place,sur presque toutes les surfaces à peu près planes et propres.


Euh là j'crois qu'il devrait y avoir un Grimoire II carrément vu le level de ce topic, et le retour du scribe, faut en profiter... :prof


Pour ceux qui ne connaissent pas :
L'écusson et le Grimoire, oeuvres respectivement de RelaxVtwin et de Paraglandeur :respect :respect :respect
36 pages (et oui, quand même !) de régalade absolue, texte et enluminures de Maitre Ricoune :premier
Image
Extraits :
Image
Image
Image
Remplir ce qui est vide et Vider ce qui est plein ... c'est toute la vie !
Avatar de l’utilisateur
Rolibulle
Grand sachem
Grand sachem
 
Messages: 13906
Enregistré le: 15 Mai 2008, 23:54
Localisation: 69 - T@99 Verte T@89 Bleue

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 26 Juil 2016, 14:51

Eh oui, de la bien belle ouvrage, ma foi :respect les Gars ! :gloup
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5763
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

PrécédenteSuivante

Retourner vers Balades, sorties, voyages,...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités